Commençons donc par le boulot !

Je me lance dans une formation de décoratrice d’intérieur ! Et j’adore ça ! Les cours sont très intéressants et je trouve ça très enrichissant de partir dans une autre direction, encore une fois…

Mais qu’à t-il bien pu se passer pour que je fasse (encore) un virage professionnel à 180° ?

Mais qu’à t-il bien pu se passer pour que la croque-mort dans l’âme que j’étais finisse par renoncer à exercer le métier de ses rêves ?

Non, pas un gain à l’Euromillions qui aurait pu me permettre de me la couler douce devant Netflix ou au bord d’une piscine à débordement, ou même pourquoi pas passer mon temps dans mon jet privé à voyager …

Non, pas non plus la crise de la quarantaine (d’ailleurs le premier qui met ça sur le tapis va être victime de ma colère interstellaire …. vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas !)

Non, rien de tout ça, c’est un petit peu plus…. triste que ça !

Aujourd’hui tout va beaucoup mieux mais je suis passée par des moments insupportables compliqués.

J’ai fait un burn-out une grosse dépression qui m’a conduite à un licenciement pour « inaptitude physique dû à un syndrome anxio-dépressif lié à des anomalies de fonctionnement de mon entreprise » (et ouais, rien que ça !)

Bon ça fait un peu flipper dit comme ça mais en fait c’est tout simplement un trèèèès gros « trop-plein » !

Trop-plein d’engueulades de clients mécontents des délais en marbrerie (je n’était pourtant pas le graveur ou le marbrier en retard mais je répondais au téléphone et j’étais à l’agence….),

Trop-plein de larmes de stress le dimanche dès 16h et chaque matin en arrivant au boulot,

Trop-plein de solitude à l’agence, qui aurait bien mérité deux temps pleins mais dans laquelle j’étais toujours trop souvent toute seule,

Trop-plein de tableaux à remplir reprenant chacun des informations d’autres tableaux préalablement remplis,

Trop-plein de pression sur les chiffres, les PVM*, les parts de marché « totalement inhérentes aux compétences des conseillers funéraires commerciaux » (bon ok… c’est bien du sarcasme sur ce dernier point parce que, en vrai, faut pas deconner non plus…. ils font quoi les chefs ???)

Ma seule chance était que mon temps partiel a 80% me permettait un planning stable, enfin heureusement que c’était une obligation légale parce que sinon…

Ah oui, bien sûr, que je vous précise… je n’étais plus en agence de pompes funèbres mais en marbrerie…. (mais ça, je vous le raconterai plus tard).

D’autres détails dans un prochain post, je ne tiens pas à vous fatiguer dès mon retour !

*PVM = Prix de Vente Moyen (ouais ouais, même chez les croque-mort on parle rentabilité et objectifs chiffrés)

« J’ai beaucoup travaillé, et je continue. J’ai aimé ce que je faisais, même quand je ne faisais pas ce que j’aimais. » – René Barjavel

Un avis ? une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :