Archives Mensuelles: janvier 2014

Ma cote à l’argus

On parle d’argus pour les voitures plutôt nan ? il s’agit de l’estimation officielle du prix de sa bagnole en fonction de son âge, de sa carrosserie, de sa puissance… ça ne veut pas dire qu’on va la vendre ce prix là mais ça donne au moins une base de négociation !

 
Et bien figurez vous qu’il existe aussi une cote pour l’être humain ! Oui, aujourd’hui tout se vend, se cède, se négocie, se trafique… y compris l’être humain !

Je ne suis pas vraiment sure que ce soit valable hein, j’ai rempli le questionnaire, consciencieusement, honnêtement (oui j’ai dis aussi que je suis brune !) et je vaux pas mal hein !

Je vaux 5 240 600 € ! Oui, vous avez bien lu ! 5 240 600 € !!!

La question étant : si je suis vendue ce prix là… qui touche l’argent ? moi ?

Admettons… c’est bien moi qui perçoit la fortune… qu’est ce que je gagne (à part le fric, l’argent, le flouze, le pez…) et qu’est ce que je perds ? ma liberté (euh… laquelle ?) ? mon libre arbitre ? ma capacité à réfléchir (chouette… des vacances pour ma tête ! ) ?

Bon, OK, on valide tout ça et on continue…

Qui ? Qui va vouloir m’acheter ?

Parce que je suppose qu’en comparaison à une jeune nenette de 20 ans, blonde, sportive (ouais j’ai avoué que je ne fais pas de sport !), qui n’est pas divorcée et qui a un bon salaire… ma supposée « fortune » est ridicule mais elle représente quand même un montant non négligeable…

Si un homme bien (nan parce qu’il faudrait pas non plus que je sois achetée par un pourri hein, un vieux à la limite, mais un mec bien quand même !) a les moyens de payer ce que je suis supposée valoir, qui me dit qu’il ne préfèrera pas mettre un peu plus et se payer la nana toutes options (ouais j’ai aussi avoué mon bonnet B !).

Bref, me voilà bien en peine avec cette information… potentiellement je suis riche, je vaux une fortune mais en réalité ?

Bon, je vous donne le lien, pour ceux et celles qui souhaiteraient connaître leur cote :

Humain à vendre

« Une bonne affaire : acheter toutes les femmes au prix qu’elles valent et les revendre au prix qu’elles s’estiment »    –    Jules Renard

Place !

Mesdames et Messieurs, faites place !

Place à la nouvelle Panthère Rose !

2014, l’année du changement !

Je sais, ça ne rime pas mais 2014 ça rime avec quoi ? soutien-gorge ? « 2014 l’année où je brûle mon soutien-gorge* »… euh… nan ! vaut mieux pas ! donc je choisi de ne pas faire rimer 2014 !

Je disais donc, 2014 sera l’année du changement !

Une nouvelle Panthère Rose est née !

Une Panthère Rose qui ne se laissera plus marcher sur les pieds,

Une Panthère Rose qui ne se laissera plus dicter sa conduite,

Une Panthère Rose qui ne se laissera plus humilier,

Une Panthère Rose qui n’acceptera plus les leçons de morale infondées qui ne servent qu’à faire culpabiliser…

Bref, vous l’aurez compris, la trop gentille et trop naïve Panthère Rose  s’en va !

Un dernier hommage lui a déjà été rendu dans l’intimité la plus stricte, merci de ne pas envoyer de condoléances…

THE Pink Panther is born ! On vous aura prévenu…

 

Un grand merci à Michel Audiard :

« Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile ! »    –    Les Tontons Flingueurs

 

* Les féministes n’ont jamais fait brûler leur soutiens-gorge à Atlanta en 1968, elles les ont jeté dans une « poubelle de la liberté » mais le Times a dû penser que ce n’était pas suffisant et a ainsi donné naissance à une belle légende urbaine !

 

%d blogueurs aiment cette page :